Ceci est une fuite temporaire

Publié le par Callie


KESSÉ J'FAIS ICITTE SAINT-SACRAMENT DE TABARNAK.



à essayer de me convaincre que j'fais pas juste semblant d'être heureuse.
à le voir passer à deux doigts de me tuer.
à l'entendre fulminer.
et à ne pas s'entendre.
Qu'est-ce que je fais ici?
L'exploration semble une bonne excuse.  mais explorer de cette façon-là, aussi bien dire que jsuis ici juste pour me faire chier.   Exploration anale en fait, qu'on pourrait dire. Parce qu'il est un trou-d'cul? Bien non, franchement. C'est moi qui le suis, à lui en vouloir d'accepter sans broncher les frais de l'accident.
Petite moi qui ne sait pas comment aimer comme il le faut.
Petite moi qui croit qu'un massage par soir n'est certainement pas de trop pour petite moi.
Petite moi qui en veut jusqu'à voir des larmes. Alors, elle réconforte et se traite de pute, petite moi.
Parce que l'identité est imaginaire, je me réconforte. Peut-être ne suis-je pas réellement aussi pathétique.
Je peux maintenant blâmer le milieu social dans lequel j'ai grandi pour mon immonde sottise.  À trois, tout le monde en choeur : Vive le conditionnement! vive l'identité imaginaire!
Petite moi, vous êtes ridiculement niaise. Arrêtez donc de penser et souriez.

Allez. Une manucure et une nouvelle coupe feront pétassement croire à petite moi qu'elle est bien là où elle se trouve.

Se trouver.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article